La Société Nationale de l’Acadie et l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) dévoilent la deuxième partie d’un important rapport sur l’immigration francophone en Atlantique. Intitulée Attirer, accueillir et retenir. La promotion, le recrutement et la rétention des nouveaux arrivants francophones en Atlantique, l’étude pose les bases d’une meilleure compréhension de l’immigration francophone en Atlantique.

Le dévoilement a été fait vendredi matin, en direct d’une diffusion web sur la page Facebook de la Société Nationale de l’Acadie www.facebook.com/SNACADIE.


«Cet important exercice nous permet de mieux comprendre les besoins des immigrants francophones pour la réalisation d’une intégration réussie, qui favorise leur intégration et leur rétention. L’Acadie est ouverte sur le monde et se doit de bien comprendre ces enjeux afin de se faire aussi accueillante que possible», a indiqué Mme Louise Imbeault, présidente de la Société Nationale de l’Acadie.


Ce volet deux d’un rapport publié en juin 2019 (Réussir la rencontre. Les francophones nés à l’étranger et installés au Canada atlantique: contextes, accès expériences et représentations) jette la lumière sur l’importance des mesures à mettre en place pour favoriser une promotion éclairée, un recrutement adapté et une rétention réussite des immigrants francophones en Atlantique. Il s’agit d’un travail crucial, particulièrement au niveau de la création d’emploi, qui arrive en tête de peloton des causes de départ des nouveaux arrivants. 


Cette étude démontre que l’immigration francophone peut représenter un apport plus que significatif à la redynamisation des francophonies minoritaires en Atlantique. Elle confirme également l’importance des dispositifs mis en place dans la promotion et le recrutement, et fait valoir à quel point il est vital pour les communautés acadiennes que leur capacité de retenir ou d’accueillir des immigrants francophones mobiles demeure un objectif stratégique prioritaire pour nos gouvernements. 


Ce rapport permettra de nourrir les réflexions sur l’immigration en Atlantique, selon M. Christophe Traisnel, professeur à l’Université de Moncton et chercheur associé à l’ICRML.


«Comment ensemble pouvons-nous habiter l'Acadie? Qu'est-ce qui nous pousse à y rester et s'y installer ou y passer? À vouloir y faire sa vie ou une partie de sa vie? Ce sont ces enjeux qui sont explorés dans cette recherche sur les francophones venus d'ailleurs et l'Acadie d'ici.»


Le rapport peut être consulté sur le site web de l’ICRML, au www.icrml.ca/fr.


-30-


La Société Nationale de l'Acadie (SNA) est une société à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et aux États-Unis. Elle a pour mandat de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.


POUR TOUTE DEMANDE MÉDIA


Société Nationale de l’Acadie
Anthony Doiron
Coordonnateur des communications et de la recherche
communications@snacadie.org
1-506-295-6301